Confiblog 6 : témoignage d’une élève

Une de nos élève de seconde a eu la bonne idée de jouer à l’apprentie journaliste. Entre témoignage personnel et article de presse, son texte nous touche.

Rester chez soi…

Début de la quatrième semaine de confinement pour les Français. Les parents font du télétravail tandis que les enfants font école à la maison.

Une jeune fille de 15 ans nous raconte son confinement :

« J’habite dans l’Oise, et pour moi, c’est le début de ma cinquième semaine de confinement et de lycée  à la maison. Je suis en seconde et je travaille de 9h30 à 16h30 voir 17h tous les jours de la semaine sauf le week-end. Pour travailler, mes professeurs m’envoient du travail et des leçons sur école directe puis j’étudie seule. De temps en temps j’ai un cours en vidéo conférence mais c’est assez rare. J’arrive à m’organiser dans mon travail mais c’est vrai que pour ma sœur qui est en troisième c’est un peu plus difficile.  En général, les professeurs nous donnent moins de travail que ce que nous aurions pu faire en classe, ce qui fait que les deux derniers jours de ma semaine de travail, je m’ennuie. Cependant, l’Etat a mis en place un site internet Lumni, ce qui me permet de m’avancer dans le programme. Je suis bien consciente que nous prenons du retard dans l’année scolaire et j’espère que cette situation se finira le plus vite possible. Quand je n’ai pas de travail, je regarde des séries sur Netflix ou je lis. Depuis quelques jours il fait beau et avec ma sœur je sors dans mon jardin pour m’aérer. J’ai vraiment de la chance d’avoir un jardin sinon je ne sortirais pas.

Avec ma sœur, on se dispute souvent, c’est normal, nous sommes enfermées dans une maison, on ne voit personne d’autre. Mes parents étant divorcés, je reste chez mon père avec ma sœur. Mon père travaille toute la semaine en télétravail. Le soir et le week-end, pour ne pas nous sentir trop seuls nous faisons des apéros en appel vidéo avec des amis et de la famille ce qui nous permet de prendre des nouvelles de tout le monde. Le week-end, nous ne faisons pas grand chose à part regarder la télévision, discuter et ranger la maison. Je fais également du sport avec mon père. Etant donné que je m’ennuie, c’est moi qui prépare les repas pour mon père et ma sœur.

C’est la première fois que je n’ai pas hâte d’être en vacances car à partir de vendredi, les professeurs ne nous donnerons plus de devoirs, cependant mon père travaillera et je risque de m’ennuyer. Le point positif de ce confinement, c’est que ça me permet de me rendre compte des choses qui sont vraiment importantes et de celles qui, finalement, ne sont pas réellement « utiles. »

Comme cette jeune fille, des millions d’élèves ont hâte de retourner à l’école. Pour que cela arrive le plus tôt possible, restez chez vous !

RESTER CHEZ VOUS SAUVE DES VIES !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s