Déconstruire et réparer

Ce jeudi, pour le dernier cours de Littso, les élèves ont présenté le travail réalisé dans le cadre du PEPS sur l’oeuvre de Kader Attia avec la Fondation Francès. Ils ont exploré les idées reçues et clichés autour de différents thèmes : les asiatiques, les musulmans, les filières, les LGBT… pour mieux les déconstruire et en proposer une restitution sous une forme choisie : affiche, journal… Cette tâche finale faisait suite à différentes séances autour de l’histoire turque et des échanges avec Ece, une étudiante turque, ayant été victime de nombreuses idées reçues. Un « PEPS dans les murs » qui a ouvert des portes mentales !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s