Rencontre avec Yasmine Krol, pôle orientation

Depuis septembre, Yasmine Krol a pris en charge le service orientation. Rencontre, entre deux rendez-vous, ce jeudi 7 décembre 2017.

Quel est ton parcours ?

J’ai étudié les sciences humaines et sociales. Je pense avoir toujours été attirée par le développement du potentiel humain mais je n’ai jamais voulu me cloisonner à la psychologie. Dès mes premières expériences professionnelles, je me suis tournée vers l’humain et vers l’évolution des métiers, des fonctions, des compétences… Ce qui m’intéresse, c’est d’essayer d’accorder le potentiel personnel et le terrain professionnel, de plus en plus exigeant. Dans l’entreprise, dans l’enseignement, dans la recherche ; avec des jeunes ou des adultes, en formation continue ou initiale, c’est toujours passionnant !

Tu es à Saint-Vincent depuis septembre, en quoi consiste ton travail ?

A ce jour, j’ai déjà reçu une cinquantaine d’élèves de terminale en entretien individuel d’une heure environ. Je prépare cet entretien en amont, grâce au questionnaire que tous les élèves de terminale ont rempli. J’ai présenté le schéma de l’enseignement supérieur à plusieurs classes de 1ère. Les élèves ont exposé leur projet et réfléchi aux différents chemins pour y arriver. De façon expérimentale,  j’ai mis en place un atelier d’orientation avec la classe de seconde de Mr Svatos.: par groupes de six, les élèves répondent à un questionnaire sur leurs centres d’intérêt, les secteurs d’activités qui les attirent, ils réfléchissent aussi sur leur savoir-être, leurs savoir-faire… De manière générale, ils deviennent déjà acteurs de leur projet. C’était intéressant de mener une réflexion, de comparer la perception que chacun a de l’autre, d’ouvrir des pistes de réflexion. Hélas, je dois optimiser ma présence à temps partiel à Saint Vincent et je ne vais probablement pas pouvoir continuer l’atelier cette année avec toutes les secondes. Un autre dispositif actuellement en réflexion pourrait peut-être le remplacer.

Qui sont les élèves qui sont déjà venus te voir ?

J’ai déjà reçu plusieurs types de profils. Ceux qui savent déjà très bien ce qu’ils veulent faire et veulent juste s’assurer du bon choix d’école ; ceux qui hésitent, qui manquent de confiance en eux et ceux qui n’ont aucun idée, qui ont besoin d’apprendre à se connaître avant de construire un projet.

Comment gagne-t-on en confiance en soi ? 

Il faut se donner des petits objectifs hebdomadaires ou mensuels. Des défis modestes, pas seulement scolaires, mais dans la vie en général. Chaque fois que l’on réussit à atteindre un objectif, c’est un succès, et cette succession de succès peut restaurer petit à petit la confiance !

Que penser du nouveau dispositif post-bac ?

Avec la réforme, le professeur principal devient un acteur clé de l’orientation en terminale. Le conseil de classe a aussi un rôle important pour mieux évaluer les besoins individuels de chaque élève : faire une remise à niveau par exemple avant d’intégrer un cursus. Le but, c’est que l’élève soit mieux adapté à son parcours et qu’il soit en mesure de réussir, dès la première année.

Les dates essentielles à noter…

Les élèves ont tous reçu, par leur professeur principal, un récapitulatif de la réforme. La plateforme « Parcours Sup 2018 » ouvre le 15 janvier. Les élèves ont du 22 janvier au 13 mars pour inscrire leurs vœux. Les premières réponses arriveront fin mai.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s